Mon amoureux Jacob et moi vivons 8 mois par année dans notre autobus converti en mini-habitation et studio d’enregistrement mobile.

Je m’y sens réellement comme à la maison et pour une fille qui vivait avant en ville, un bus peut être aussi spacieux que bien des appartements de métropoles! C’est rapidement ce qui m’a séduit chez les skoolies, il y a de l’espace en masse…. Mais cet avantage est à double tranchant parce que plus on a de rangement, plus on peut avoir tendance à accumuler les objets inutiles. Qui plus est, il faut pouvoir trouver du stationnement pour ce gros véhicule encombrant et prévoir énormément de temps pour sa conversion.

woman in van - van et un autobus

Un autobus n’est donc pas adapté à tous les types de voyageurs et l’option d’une van peut s’avérer votre plus grand coup de foudre nomade. Afin d’éclaircir les caractéristiques des deux côtés, Jacob et moi nous sommes amusés à noter ce qui nous plaisait de notre autobus, mais aussi essayer la van life lors d’un road trip sur la Côte-Nord.

N’ayant pas froid aux yeux, nous avons aménagé sobrement une bonne vieille Dodge Caravane avec comme destination Baie-Comeau.

guitar and car in snow - van et un autobus

man in winter jacket by water

Tout d’abord, tous nos déplacements ont été beaucoup plus faciles puisqu’en van, on peut rouler plus vite et à peu près n’importe où.

J’ai pris le volant à quelques reprises ce que je ne fais pas encore avec notre bus (dont la grosse transmission manuelle m’angoisse). C’est vraiment moins stressant devoir gérer une van sur les routes qu’un autobus bruyant et immense.

woman in front of ocean

Nous sommes partis sans trop se casser la tête en y installant un campement à l’arrière en quelques heures. Il y a même des compagnies qui font des modules pour des conversions de van temporaire (voir Roadloft plus bas!). Oubliez-ça en bus, il faut la totale pour être certifié Véhicule Récréatif, ce qui prend des mois.

Pendant les 5 jours de notre roadtrip nous nous sommes toutefois bien ennuyés de la chaleur de notre poêle à bois de bus! La récompense à la fin de la semaine a été notre facture d’essence. L’argent sauvé sur le diesel méritait bien quelques nuits plus fraîches.

mixbus studio - van et un autobus

Même si j’ai aimé notre escapade, je ne regrette pas de vivre la majorité du temps en autobus. Il est plus utile pour notre travail sur la route puisque nous avons besoin de beaucoup de matériel.

À vivre en couple, l’autobus nous permet d’avoir chacun notre bulle. On se sent davantage dans une maison selon moi et que c’est agréable de se tenir debout! C’est aussi le cas avec certaine van, puisqu’avec tous les modèles disponibles maintenant et l’expertise autour du van life, il y a moyen d’être extrêmement bien.

Ma petite expérience de road trip m’a donné le goût de demander à des experts de la vie sur la route leur point de vue sur la question.

Par cette démarche, j’ai compris que le choix entre une van et un autobus ne se fait souvent pas par une liste d’avantages ou d’inconvénients, mais surtout avec le coeur. Voici ce qu’ils en pensent!

studio on wheels - van et un autobus

Le skoolie life

girl on converted bus - van et un autobus

Sarah Leblond – Spacieux pour recevoir et fiable

#1 pour l’espace. Je suis une fille qui aime les gens et qui veut pouvoir amener du monde dans mes épopées, alors va de soit qu’avec le mini-bus, je suis comblée: j’ai de l’espace pour recevoir, pour manger à quatre à la table quand il pleut, pour faire du yoga si je veux, pour avoir une douche, une toilette, etc.!

#2 pour la fiabilité. Un mini-bus comme le mien est bien entretenu tout au long de son usage et est construit pour durer longtemps. En plus, c’est une belle façon de recycler un véhicule utilisé, ce qui est très cool pour notre planète. Je sais que je ne change pas le monde, mais c’est un bus de plus de récupéré!

large school bus - van et un autobus

wood fire stove - van et un autobus

traveling family adventure - van et un autobus

Jacob Pruneau @unexpectedbuslifeVoyager à son rythme en famille

Notre famille de 4 a eu l’occasion de tester ces deux modes de vie: van ou bus ? Ce qui a compté le plus pour nous a été de bien définir quel type de voyage on avait envie et à quel rythme on désirait vivre l’expérience. Pour de longues distances à parcourir en peu de temps, explorer, aller en montagne, la van. Pour avoir l’impression d’avoir ton chalet, rester des jours au même endroit et pouvoir tenir en autonomie pendant plus d’une semaine, alors un bus!

Relaxer, parcourir des petites distances et prendre beaucoup son temps semblaient essentiel… et le temps est à considérer quand on voyage avec des enfants puisqu’il peut rapidement devenir notre pire ennemi!

camping in school bus - van et un autobus

Bianca Lacroix @roule_mon_raoulUne conversion ambitieuse

La principale raison pour laquelle j’ai choisi un autobus est l’espace qu’il me procure. Comme nous sommes 4, nous voulions pouvoir bouger sans se piler sur les pieds. Personnellement, l’aménagement de notre minibus a été un des plus beaux projets de famille réalisé. Toute la famille a participé, alors vous pouvez imaginer la fierté que nous avons eu de découvrir Terre-Neuve à bord de notre cher Raoul!

Le Vanlife

traveling musician in van - van et un autobus

converted van for music - van et un autobus

man lives in sprinter van - van et un autobus

Anthony Roberge @anthony_robergeDiscrétion et endurance

Le plus grand avantage d’avoir un van de type Sprinter, Promaster ou Transit, par exemple, est la discrétion (subtilité), la facilité dans les déplacements et l’économie en carburant. On peut garer ainsi sa «maison mobile» dans un espace aussi grand que toute autre voiture ordinaire. L’aspect logistique est grandement simplifié pour les stationnements durant la nuit en ville, comparativement à un long autobus.

Le Mercedes Sprinter était pour moi le choix parfait en étant seul. Je recherchais suffisamment d’espace pour mon matériel de musique ainsi que pour mes besoins personnels. Je voyais ce projet de vie à long terme et les Sprinter sont reconnus pour leur durabilité. Après bientôt 3 ans sans domicile, mon pari a été gagné sur ce point. Si c’était à recommencer, je ferais probablement les mêmes choix!

Laurence Dufour et Samuel Gauthier @roadloftConsommer moins et mieux

Nous avons fait le choix de voyager en minivan parce que notre véhicule était autant économique à l’achat qu’à l’utilisation, ce qui nous permet de parcourir de longues distances et de voyager plus fréquemment, sans trop avoir à se préoccuper de notre budget. Lorsqu’on est de retour au Québec, on aime le fait que notre véhicule de tous les jours nous sert aussi de campeur, car ça nous permet d’être spontanés dans nos plans et de toujours avoir notre petite maison avec nous. Pour nous, il n’y a rien de mieux que ne jamais avoir à planifier quoi que ce soit et de se laisser guider par notre instinct! 

Amoureux de la nature et de la planète, le fait d’avoir un seul véhicule qui consomme peu de carburant autant comme campeur que voiture de tous les jours fait aussi beaucoup de sens. La vanlife est parfaite pour nous, car elle nous permet d’être en contact avec la nature en tout confort et de rencontrer pleins de personnes au mode de vie alternatif, qu’ils voyagent en van ou en bus!

Mélissa Le Royer @jmenvanLa facilité avant tout

Avec ma van, il est facile de trouver des places où dormir et se stationner. Aussi, c’est plus économique et les procédures sont vraiment moins compliquées qu’avec un bus. Vivre en van pour moi c’est se reconnecter à la nature, revenir à soi, écouter son instinct, prendre le temps, développer son autonomie et sa débrouillardise pour gagner en liberté comme en accomplissement. On a, certes, moins de confort par moment, mais je l’oublie vite lorsque je reprends volant à la recherche d’autres paysages, d’autres visages, d’autres connexions, d’autres gens.