On va être honnêtes: les festivals nous ont énormément manqué à l’été 2020.

Des rassemblements comme ça sont toujours synonymes de plaisir, de bons moments et de rencontres inoubliables. C’est pourquoi on ne pourrait être plus heureux de reprendre la route vers Charlevoix pour la 12e édition du Festif de Baie-Saint-Paul! Pour célébrer le retour en force de l’événement et de notre village Go-Van, on a décidé de replonger dans les éditions passées pour se remémorer nos meilleurs souvenirs!

village go-van festif baie-saint-paul

Photo: Caroline Perron

Geoffroy et le Mixbus

Une des moments uniques qu’on a vécu au village Go-Van c’est certainement la fois où Geoffroy est venu campé avec sa roulotte. C’était tellement cool de le voir se mixer avec notre communauté de vanlifers et on avait même droit à des petits shows acoustiques et intimes sur le bord du feu!

C’est aussi la même année, au Festif de Baie-Saint-Paul, qu’on a découvert le Mixbus. Quand on est arrivés sur place, la team du festival nous a mentionné qu’il allait y avoir un gros autobus multicolore dans le village, avec un studio de musique à l’intérieur et une scène sur le toit. On trouvait ça fou et en voyant le bus arrivé, on a vite compris que ce n’était pas une conversion qui avait été faite à moitié!

Jacob est descendu avec ses longues couettes bleues ou vertes ou mauves, rendu là on ne le sait plus il change de couleur à chaque deux semaines — et ça a vraiment été une connexion instantanée. Ce qui est génial du Mixbus, c’est que grâce à son set up de fou, les gens ont tendance à graviter autour et le party se termine souvent là! Honnêtement, c’est grâce à cette rencontre au Festif qu’on a pu démarrer une aussi belle relation entre Go-Van et le Mixbus, avec tous les beaux projets qu’on a faits ensemble dans les années suivantes (et à venir).

karolina krupa go-van

Clay and Friends

Il n’y a pas un show qu’on a fait avec Clay and Friends où il n’y a pas eu de pépins techniques, mais cette fois-là, ça a créé un moment absolument épique.

Leur spectacle se déroulait sur la scène directement dans notre village, sur le terrain de la gang de Maison Mère qui sont super gentils de nous laisser nous installer à chaque édition du festival. Notre scène était donc branchée sur l’électricité d’un vieux hangar, ce qui veut dire qu’il y avait déjà une chance sur deux que quelque chose se se passe pas comme prévu.

village go-van festif

Photo: Caroline Perron

Pendant le spectacle, la foule et les gars sur scène étaient en feu! L’énergie montait de plus en plus et à peine quelques secondes avant le moment culminant d’une des chansons, le son s’est arrêté et tout est devenu noir. Pris de panique, on est parti à courir vers le panneau électrique avec Simon Galarneau qui s’occupait de notre site à l’époque, pour essayer de régler le problème. Après une trentaine de secondes à ne pas trop savoir ce qu’on faisait, tout a recommencé à fonctionner comme par magie et le band se remet à jouer à l’exact même moment! Des vrais pros!

On aurait voulu planifier quelque chose comme ça que ça n’aurait jamais aussi bien fonctionné. L’ambiance est devenue complètement électrique, la foule s’est remise à chanter et danser plus fort que jamais et la soirée s’est évidemment terminée aux petites heures du matin. Un souvenir absolument incroyable!

festif de baie-saint-paul go-van village

Patrick Watson et Québec Redneck Project

Après avoir passé nos journées au village à rencontrer la communauté et s’assurer que tout le monde à tout ce qu’il faut pour passer un bon moment, on part souvent avec la team Go-Van pour profiter un peu des spectacles en ville. On en profite pour visiter nos endroits préférés de Baie-Saint-Paul qu’on n’a pas le temps de voir de jour. Ça se termine souvent à 1h, 2h ou même 3h du matin après quelques verres, mais surtout, du bon temps avec des amis qu’on ne voit pas assez souvent.

Cette nuit là, quand on est revenus au village vers 4h du matin, on s’est aperçu que le feu était toujours allumé et qu’il restait encore quelques personnes autour. En s’approchant tranquillement pour se joindre aux derniers oiseaux de nuit, on a entendu quelqu’un qui chantait tranquillement avec le son d’une guitare. C’est seulement quand on est arrivé vraiment sur le bord du feu qu’on a réalisé que c’était Patrick Watson! Un spectacle en douceur et hyper privé du Pat en personne, que demander de plus?

julien roussin côté go-van

Vous l’aurez compris, on adore quand les gens et les artistes viennent faire des petites prestations improvisées et spontanées au village Go-Van pendant le Festif de Baie-Saint-Paul, ça crée des moments vraiment inoubliables. Le lendemain du feu de camp avec Patrick Watson, quelques personnes se sont mises à monter des instruments sur notre scène pendant l’après-midi alors qu’il n’y avait pas de spectacle de prévu. Après quelques minutes à regarder de loin pour essayer de comprendre ce qui se passait, on a décidé de s’approcher et le groupe s’est mis à jouer. C’est à ce moment qu’on a eu droit à un spectacle surprise de la gang de Québec Redneck Project.

village go-van festif de baie-saint-paul

Si vous n’étiez pas encore convaincus de la magie de la vanlife combiné au Festif de Baie-Saint-Paul, on espère que ces quelques souvenirs vous donneront le goût de vous acheter une van et de vous rassembler dans les festivals pour vivre des moments comme ceux-là. On sait que tout est pas mal complet pour cette année, mais on a entendu entre les branches que l’édition 2022 va être encore plus folle et surprenante que tout ce qu’on a connu depuis le début du festival. Pour ceux et celles qui seront des nôtres ce weekend, on a tellement hâte de vous retrouver et pour les autres, on réserve nos dates pour l’an prochain?