Vivre et travailler dans un autobus scolaire converti en studio mobile: c’est ce que mon copain Jacob et moi faisons depuis déjà trois ans.

L’été, nous réalisons un road trip musical qui nous propulse de festival en festival au Québec. Au début de la pandémie, nous étions bien embêtés sur la faisabilité de notre tournée habituelle. Face à un avenir sanitaire imprévisible, nous avons décidé de concrétiser un rêve fou: convertir un DEUXIÈME autobus scolaire, mais cette fois en scène spectaculaire!

La vie nous faisait le précieux cadeau d’avoir du temps devant nous et l’aide de membres de la famille pour mener le projet jusqu’au bout. Nous sommes donc devenus propriétaires d’un Bluebird 2006 flatnose TC3000 au mois d’avril dernier. Afin de nous assurer d’avoir un véhicule en ordre, nous l’avons acheté directement auprès d’un transporteur scolaire pour la modique somme de 3 000$. Ce dernier a même retiré les bancs à notre place et nous a fourni une batterie neuve. Ç’a tout de suite été un coup de coeur pour ce modèle aux grandes fenêtres teintées, avec porte-bagages et peu rouillé. Fun fact, sachez que les Bluebird sont plus haut à l’intérieur que les Thomas, ce qui offre de l’espace supplémentaire pour l’isolation. Nous étions séduits.

girl driving bus - Scène Mixbus

Un espace intérieur hors norme

Notre projet était particulier puisque nous souhaitions un intérieur vide, qui serait modulable selon les besoins, mais avec une bonne acoustique. Cet espace pourrait alors être utilisé comme piste de danse, salle de spectacle ou studio. C’est pourquoi nous avons défait les murs pour y ajouter de la toile d’isolation thermique à bulles et de la laine de roche, le tout recouvert de tissu. Nous voulions profiter de la capacité d’absorption de la laine pour sa qualité sonore. Au sol, nous avons utilisé du styromousse et du plancher flottant. Nous avons transformé les couvercles des roues arrières qui se trouvent dans l’habitacle en coffre. La hauteur a été ajustée pour pouvoir également servir de bancs comme d’espace de rangement.

Nous nous sommes particulièrement amusés à concevoir notre plafond en planches de pin espacées qui épouse la forme cylindre de l’autobus. Le design que nous avons choisi fait qu’il agit comme diffuseur pour le son en plus d’être magnifique! Pour l’éclairage, nous avons opté pour des plafonniers que l’on retrouve dans les vans ainsi que des bandes LED qui se branchent sur le 12 volts. Deux panneaux solaires permettent à l’autobus d’être autonome en énergie. Cela nous permet aussi (et surtout) de faire la rumba où que nous soyons!

school bus conversion - Scène Mixbus

L’extérieur: de la soudure à l’art 

L’extérieur de l’autobus a requis les talents de soudure d’un ami de la famille, qui a créé trois plateformes de métal sur mesure. Il a aussi fabriqué des gardes pliables en métal et un treuil pour soulever l’équipement de musique sur la scène. Nous y avons accès par une échelle à l’arrière, elle aussi créée de toutes pièces. C’était un travail colossal qui nous aurait été impossible à accomplir sans son généreux dévouement.

Pour la peinture extérieure, nous avons retiré toutes les bandes réfléchissantes à l’aide d’un fusil chauffant et d’un grattoir. Ensuite, nous avons sablé légèrement toute la surface pour que la peinture adhère. Pour la rouille, nous l’avons frottée en profondeur et avons apposé immédiatement de la peinture anticorrosion industrielle. Pour couvrir le jaune, nous avons ajouté une base en corrostop blanc mat en deux couches.

Nous avons eu la chance que le festival Mural à Montréal peinture notre mastodonte. Grâce à eux, l’artiste visuelle Dalkhafine y a ajouté sa touche personnelle! Le tout a été réalisé en moins de cinq jours, avec l’aide de plusieurs personnes supplémentaires. Résultat: puisque la peinture est au latex, le fini est impeccable et les couleurs, éclatantes!

skoolie conversion ceiling - Scène Mixbus

blue school bus - Scène Mixbus

Des bras, de la sueur et de la patience

En tout, nous avons mis un peu moins de trois mois pour convertir l’autobus grâce à l’aide inestimable de membres de la famille et d’amis (merci Michel, René et Félix!). Sans compter le temps, la conversion nous a coûté moins de 20 000$. Pour ceux et celles qui veulent se lancer dans une conversion, faites preuve de patience! C’est un long processus. Chose certaine, vous en sortirez avec énormément de fierté et le sentiment si satisfaisant d’avoir bâti le projet de vos rêves.

mixbus studio 2 - Scène Mixbus

Gens de la province de Québec, vous pourrez certainement voir la Scène Mixbus cet été en région, puisque l’on se lance tout de même dans une tournée de spectacles qui respectent les consignes sanitaires émises par le gouvernement. Ceux-ci seront présentés en direct sur les réseaux sociaux afin de combler votre soif de voyage et de culture cet été!

Vous pouvez encourager le projet en participant à notre campagne de socio-financement!