L’un des plus surprenants road trips à faire au Québec lors d’un week-end est celui des chemins Craig et Gosford, qui traversent les régions de Chaudière-Appalaches et Centre-du-Québec. 

Initialement emprunté par les anglo-saxons, le premier service de diligence reliant Québec à Boston sillonne aujourd’hui une douzaine de municipalités. En plus de nous projeter au 19e siècle, le rallye de 120 km que forment les chemins Craig et Gosford permettent de découvrir ses beautés naturelles et les produits agricoles qui en résultent. Récit d’un court road trip au Québec, réalisable de façon interactive grâce à la baladodiffusion, rempli de découvertes d’hier à aujourd’hui. 

Voici l’info pour l’itinéraire !

Jour 1 – Chemin Gosford

Saint-Gilles

Kiosque des Grands Jardins et la crèmerie d’Élodie
Premier arrêt : la ferme maraîchère du Kiosque des Grands Jardins. On s’approvisionne en fruits et légumes récoltés des terres de Chantal et Régis Pelletier. Le couple propose de l’autocueillette de fraises en plus d’un bar laitier tenu par leur fille Élodie. Si vous passez dans le coin, il faut absolument vous laisser tenter par leur crème glacée nappée d’un coulis de fraises provenant directement du champ familial. 

Microbrasserie Oxymore
Tout bon road trip au Québec doit comporter au moins un « pit stop » dans une microbrasserie. On était donc bien content d’apprendre que la microbrasserie Oxymore se trouvait sur le circuit de Craig et Gosford. Toutes leurs bières artisanales sont produites à partir d’ingrédients cultivés dans la région de Lotbinière. Coup de cœur pour leur IPA !

Sur la route 269 direction sud, on arrive à l’intersection des chemins Craig et Gosford. On opte pour l’embranchement menant vers le chemin Gosford, sur la 218 direction ouest. 

Sainte-Agathe-de-Lotbinière

Trois éléments ponctuent irrémédiablement le paysage de n’importe quel road trip au Québec : des casse-croûtes, des antiquaires et des croix de chemin

À Sainte-Agathe, c’est pas compliqué, on les retrouve tous. L’une de ses croix se différencie des autres : la croix celtique, symbole d’Irlande. Elle a été érigée en l’honneur du voyage périlleux qu’ont entrepris les Irlandais venus s’établir à Sainte-Agathe vers 1930.

Casse-croûte La fin d’la faim et Brocante GG
Fans de fromage « squik squik », vous serez servis à La fin d’la faim. On vous conseille fortement leur poutine à la viande fumée. Si vous êtes de passage le week-end, vous pourriez tomber sur leur méchoui. 

En attendant votre commande, allez faire un tour en face, à la Brocante GG. Le propriétaire, Gérard Garneau, est un sympathique monsieur à la joie de vivre contagieuse. Son marché aux puces est rempli de trouvailles surprenantes. On repart avec une machine espresso vintage qui nous accompagnera à bord de notre Safari Condo

Domaine Small
À la fois vignoble et érablière, le Domaine Small roule depuis quatre générations. Hormis leur rosé, leurs vins font honneur à la route qu’on vient d’entamer : leur rouge sec et épicé, appelé « Chemin de Craig », serait à l’image du gouverneur britannique James Henry Craig, un personnage au tempérament explosif. Leur blanc sec et floral porte quant à lui le nom de « Le Gosford », d’après Archibald Acheson, comte de Gosford. C’est lui qui a fait construire ladite route en 1838, qui a remplacé le chemin Craig devenu impraticable. 

Le Domaine Small propose aussi de l’Acérum blanc, une eau de vie produite à partir de sirop d’érable. On fait le plein de sirop de merisier, un coulis biologique gastronomique qui rehausse fromages et desserts, entre autres. 

Parc de la chute Sainte-Agathe-de-Lotbinière 
Voilà un endroit qui a surpassé toutes nos attentes : la formation en palier, la petite plage en contrebas et le pont suspendu au-dessus de la chute de Sainte-Agathe-de-Lotbinière n’ont rien à envier aux cascades de Rawdon. Par journées chaudes, les abords de la rivière Palmer vont jusqu’à rappeler l’Amérique Centrale, à quelques détails près ! Si votre van fait moins de 3,04 mètres de hauteur, vous pourrez traverser le pont couvert datant de 1928. 

Grâce à son terrain de camping bien aménagé, on peut y passer la nuit. Autrement, le camping Inverness n’est qu’à cinq km, en bordure du Parc des chutes de Lysander. 

Inverness

Galerie à ciel ouvert
En passant par Inverness, soyez attentifs : vous pourriez tomber sur l’une des 25 sculptures de bronze, toutes coulées à même le village d’Inverness par des artistes québécois. Pour pousser l’expérience, vous pouvez visiter le Musée du bronze, qui propose des expositions dédiées aux oeuvres d’artistes locaux. 

Saint-Ferdinand

Camping Plage de La Baie du Lac William
On arrive au terme du chemin Gosford qui fait place au chemin Craig juste après le Lac William. Situé à Saint-Ferdinand, le Camping Plage de La Baie est donc un endroit stratégique pour marquer une pause lors de ce road trip au Québec. Il a aussi l’avantage d’offrir des sites intimes en bordure du lac — la palme d’or revient au terrain 7B, boisé et en retrait. Le camping est situé à deux minutes du Manoir du Lac William, où il est possible de louer des embarcations telles que planche à pagaie (SUP) et pédalo. 

Jour 2 – Chemin Craig

À la hauteur du secteur Maple Grove dans la municipalité d’Irlande, la route bifurque pour devenir le chemin Craig. Mais comme on dit, coffee first

Sentier Art-et-Nature-des-Appalaches
Au réveil, on se dirige vers un sentier aménagé parsemé d’œuvres artistiques. Une dizaine de minutes de marche suffit à le compléter. À titre de récompense, on a une vue imprenable sur le Lac William en bordure duquel étaient autrefois érigés les wigwams des Abénakis. 

On redescend pour déjeuner à la terrasse de La Marinière, un casse-croûte aux abords du lac. Pour prendre un café tout en magasinant des produits locaux, on vous suggère de vous y rendre un samedi matin puisque c’est à ce moment que le marché public bat son plein.

Parc Amos Hall
On reprend la route et passons par le Parc Amos Hall. Nommé d’après le premier colon établi à Maple Grove, ce parc permet de jeter son canot, kayak ou SUP à la rivière Bécancour pour filer au Lac William ou au Lac à la Truite. 

Observatoire Craig
Niché à une altitude de 460 mètres, l’observatoire Craig offre une vue sur la région des Appalaches et ses collines verdoyantes. Des panneaux d’interprétation permettent d’en apprendre plus sur l’époque où a été construit le chemin Craig.

Kinnear’s mills

Si la municipalité doit son nom à James Kinnear, elle le doit aussi à la rivière Osgood sans laquelle il n’aurait pu y construire ses moulins. Aujourd’hui, c’est un lieu idéal pour pique-niquer, pêcher et randonner. Puisque les moulins ont disparu, on aurait envie de renommer l’endroit « Kinnear’s churches» — pas moins de quatre églises de confessions différentes forment le cœur du village. 

Domaine Custeau
Si la région compte plusieurs vergers, celui du Domaine Custeau se démarque par son magnifique site de plus de mille pommiers. C’est surtout l’accueil chaleureux de Paule dont on se souviendra, et la quantité impressionnante de tartinades, confits et autres produits confectionnés à partir des fruits et légumes du verger. 

Saint-Jacques-de-Leeds

Grâce au site patrimonial de Saint-Jacques-de-Leeds, on replonge facilement en 1800, époque où débarquaient Écossais, Irlandais et Britanniques en route vers les Cantons-de-l’Est. 

Ce village au charme indéniable, c’est aussi le point de départ du Chemin de St-Jacques-Appalaches — un parcours pédestre et cyclable de 250 km sur le territoire de la MRC des Appalaches qui relie Saint-Jacques-de-Leeds à Thetford Mines. Une bonne pratique pour Saint-Jacques de Compostelle !

St-Patrice-de-Beaurivage

Miellerie St-Patrice
Le Québec regorge d’apiculteurs talentueux qui produisent du miel naturel et savoureux. C’est le cas de Chris Minicucci, qui propose aussi une panoplie de produits à base du miel qu’il récolte : sucreries, savon, baume à lèvres et alcools, dont de l’hydromel et de la bière. Un incontournable lors d’un road trip dans cette région du Québec

Saint-Sylvestre

Domaine du Radar
L’ancienne base militaire de la Royal Canadian Air Force a complètement changé de vocation depuis la Guerre Froide. Aujourd’hui, le Domaine du Radar est un centre plein air où l’on peut randonner et se poser pour la nuit, notamment dans un conteneur converti en mini-maison. C’est d’ailleurs au Domaine du Radar que se tient notre rassemblement annuel de fin de saison El Campo !

Le circuit de découvertes des chemins Craig et Gosford est définitivement un road trip du Québec dont on se souviendra. 

Pour pousser l’expérience, on conseille de faire la route de façon guidée et interactive grâce à la baladodiffusion. C’est aussi un excellent moyen d’apprendre de façon ludique et détaillée — surtout en famille —  sur l’origine et la portée de ces pavés.

Cette aventure a été rendue possible grâce au support de la Corporation des Chemins Craig et Gosford!