Tout près de Québec, le Mont-Sainte-Anne, représente le camp de base par excellence pour découvrir les environs, en alliant sensations fortes et ressourcement.

Si la route 138 pour s’y rendre depuis Québec est souvent utilisée, on opte plutôt pour la Route de la Nouvelle-France — l’une des plus anciennes artères d’Amérique du Nord. Cette alternative logique est remplie d’attraits culturels, patrimoniaux et agrotouristiques. Portrait d’un road trip au Mont-Sainte-Anne dans le cadre des Go-Van Aventures où l’on a carburé à grandes bouffées d’air frais.



man in forest - mouvement Mont Sainte Anne

man spreading jam on toast - mouvement Mont Sainte Anne

Vignoble Domaine l’Ange-Gardien 

Du bon vin local extrait de 22 000 vignes qui poussent face à l’île d’Orléans: c’est ce que font depuis 2007 les viticulteurs du Domaine l’Ange-Gardien. Unique vignoble de la Côte-de-Beaupré, le Domaine l’Ange-Gardien produit une gamme de vin blanc, de rouge et de rosé en plus d’un vin de style porto, d’un vin de glace et d’un cidre de glace. Si quelques-uns de leurs produits sont vendus à la SAQ, la plupart, dont l’excellent vin blanc sec millésime 2017, ne sont disponibles qu’au vignoble et dans certains marchés de la région de Québec. Il est même possible de passer la nuit à bord de son VR dans le stationnement du vignoble si l’on est membre de Harvest Host — raison de plus pour planifier un road trip près du Mont-Sainte-Anne

Repas frais et ingénieux de la Ferme Simard 

C’est une histoire de famille qui est au cœur de la Ferme Simard, aujourd’hui centenaire. David Simard a repris le flambeau de son père pour perpétuer l’offre de produits frais et locaux sous forme de paniers de fruits et légumes, et de repas prêts à manger. Concoctés par la talentueuse chef Caroline Roy, ces repas sont parfaitement adaptés aux virées de camping et à la van life grâce à leur préparation simple et rapide. On a eu la chance de goûter à la soupe tom yum, au poulet général tao et au gâteau au fromage — de purs délices qui nous laissent sans mot! Lors d’un road trip au Mont-Sainte-Anne, surveillez le kiosque de la Ferme Simard sur le boulevard Sainte-Anne. 

 

Champignonnière et miellerie familiale à la Ferme des Sept Crans 

Il a beau être encore embryonnaire, le projet de Marc-Antoine et Marie-Frédérique Fortin fait rêver: celui d’optimiser le legs familial pour cultiver leur curiosité insatiable envers la nature. C’est sur la terre maternelle de la Côte-de-Beaupré que s’organise leur laboratoire expérimental d’agroforesterie et de culture de champignons. Le duo espère cultiver assez de pleurotes et shiitake pour en faire le commerce dans un avenir rapproché — et qui sait, les intégrer aux paniers de la Ferme Simard, dont les fruits et légumes croissent sur les mêmes terres.

Le projet d’apiculture d’Alexia Drouin, une membre de la famille Fortin, s’intègre ingénieusement à celui de la Ferme des Sept Crans. Concentrée, Alexia manie les cadres de ses ruches aussi habilement que les règles à suivre pour éviter les piqûres (dont on n’a malheureusement pas pu échapper!). Ensemble, Alexia, Marc-Antoine et Marie-Frédérique allient créativité et retour aux sources de façon inspirante.   

Randonnée sportive sur la « Mestachibo » 

Grâce à ses nombreuses dénivellations le long de la rivière Sainte-Anne, le sentier Mestachibo fait le bonheur des amateurs de randonnée sportive. L’accès y est gratuit, et la vue inestimable, surtout du haut de ses deux passerelles suspendues. Il faut compter environ trois heures pour compléter les 12,5 km entre son point de départ, de l’église de Saint-Ferréol-les-Neiges, et son point d’arrivée, au pied des chutes Jean-Larose — un arrêt à marquer en road trip au Mont-Sainte-Anne. Puisque la «Mestachibo» ne constitue pas une boucle, mieux vaut prévoir un moyen de transport au point d’arrivée, ou prévoir le temps de revenir sur ses pas. 

Camping Mont-Sainte-Anne sur deux ou quatre roues 

Le camping Mont-Sainte-Anne est l’endroit stratégique où s’établir lors d’un road trip au Mont-Sainte-Anne. Surtout pour ceux et celles qui trippent sur le vélo, puisque plusieurs sentiers cyclables prennent leur point de départ au camping, ou le traversent. Cet ancien camping de la SÉPAQ est très bien entretenu — mention spéciale au ruisseau qui le sillonne, dont le son nous berce au terme d’une journée bien remplie. 

La Mecque du vélo de montagne

Il n’y a pas qu’en hiver que les pistes du Mont-Sainte-Anne s’animent. En été, les trippeux de vélo de montagne — de descente et de cross-country/enduro — mordent ses sentiers de niveaux variés. La Baptême, une piste intermédiaire de 4,5 km, fait la signature du Mont-Sainte-Anne: on débute au sommet pour dévaler ses courbes sinueuses jusqu’à sa base! C’est sur les bons conseils de l’athlète et entraîneur Pierre Harvey, ainsi que de la légende des événements internationaux de cyclisme Patrice Drouin, qu’on a fait la descente de La Germaine, et qu’on a eu bien du fun. 


Via Ferrata au Canyon Sainte-Anne 

Faire de la Via Ferrata et de la tyrolienne dans le Canyon Sainte-Anne permet de saisir toute la puissance qui se dégage de ce gouffre naturel, un immanquable lors d’un road trip au Mont-Sainte-Anne. On explore ses parois rocheuses par différents parcours offerts par Projet Vertical. Pour vivre l’expérience les deux pieds dans le vide en mode relax, on suggère d’essayer Air Canyon, une balade à 50 km/h au-dessus des arbres et cascades bouillonnantes. 

Bain de forêt à la Bio Ferme des Caps 

On termine le road trip au Mont-Sainte-Anne sur une note de zénitude à la Bio Ferme des Caps, située à Sainte-Tite-Des-Caps. La Bio Ferme organise des «bains de forêts», une activité d’influence japonaise qui permet de se reconnecter à la nature et à soi-même. On garde un souvenir mémorable de cette marche méditative guidée par Pierre, qui nous a permis de revisiter le moment présent et nous a initié à l’identification des plantes comestibles. La Bio Ferme est aussi reconnue pour son excellent kombucha, ainsi que son koffucha — une boisson énergisante faite à partir de racines de pissenlit, aux vertues méconnues. 

korzen restaurant - mouvement Mont Sainte Anne

C’est avec les poumons oxygénés qu’on finit notre road trip au Mont-Sainte-Anne, qui nous a ébahi grâce au charme de sa Route de la Nouvelle-France, à ses attraits naturels, mais surtout, aux histoires qui se tissent entre les deux. 

Pour vous laisser inspirer par le secteur du Mont-Sainte-Anne, jetez un coup d’oeil aux réseaux sociaux de Mouvement Mont-Sainte-Anne @mouvementmsa